numérisation0001Salut à tous,

   Dans la région de St-Louis, deux ethnies sont prédominantes, identifiées également par leurs dialectes respectifs, soit les Wolofs et les Peuls.

   Si vous le voulez bien, nous allons aller à leur rencontre, pour mieux les connaître...mieux les apprécier... leur différence, leur particularité, leur dialecte, leur histoire !

Du site Historia Mundi : Les Wolofs !

   ¨Leur Milieu:

L’ethnie Wolof (ou Ouolof) est la plus nombreuse du Sénégal avec de la population (l 350 000). Les wolofs tiennent leur nom de la langue qu'ils parlent. Cette langue emprunte sa dénomination au pays Lof, point de départ de l'empire Diolof.    Le pays wolof s'étend de Saint Louis jusqu'au sud de la presqu'île Cap Vert, avec comme principaux centres : Saint Louis, Touba, Diourbel, Thiès. Cependant, les Wolof sont dispersés dans autres régions et parmi d'autres ethnies. Après le français la langue officielle est le wolof, parlé par la majorité des Sénégalais (chaque ethnie conserve néanmoins sa propre langue).

Leur histoire !

   L’entrée dans l'histoire des Wolof est liée, au XIVe, siècle, à un chef légendaire, N'Diadiane NDiaye, qui fonda le royaume Dyolof en réunissant tous
les États du nord au sud jusqu'aux royaumes du Sine du Saloum et une partie du Fouta. L'unité de ce peuple wolof, réalisée par les rois du Dyolof, éclate vers le XVIe siècle en plusieurs Etats qui allaient, jusqu'à la période coloniale, alterner règnes pacifistes et guerres fratricides •Le Oualo, sur la rive gauche du Sénégal (capitale N'Diourbel).

•Le Cayor, le plus puissant, de Saint Louis à Rufisque jusqu'à Touba au centre
•Le Baol, entre le Cayor et le Sine
•Le Dyolof, au centre
•Les Lébou, au Cap Vert, qui proclamèrent leur indépendance en 13 après de nombreuses luttes contre le Cayor.
On trouvait toujours à la tête de ces États monarchiques un souverain appelé Damel, et la Linguère, mère ou soeur du damel. Les guerriers pillaient souvent les paysans.
Pendant la colonisation, les chefs wolof saisirent l'opportunité de la culture intensive de l' arachide pour pénétrer dans d'autres régions (Sine, Saloum,
Ferlo) influencèrent fortement¨... (Lire la suite)
http://historia-mundi.forumculture.net/t34-le-senegal-les-woloffs

* La photo ci-haut représente un groupe de dames du village Mpal situé à quelques distance de St-Louis, sur le bord de la route nationale.

-------------------------

Du site Historia Mundi : les Peuls !  

scan0002

   ¨Peul ou Foulbé (pluriel), Poullo (singulier). Le radical foul (ful) signifie « éparpillé » : Foul be : qui appartient à la race Peul. Foullani, pour les Maure. Afouli, pour les Touareg. Foula, pour les Manding. Bororo, pour les nomades du Sahel, du Niger au Tchad. Pulanis, pour le Nigeria.

   Le peuple peul correspond à de nombreux groupes plus ou moins structurés ou éparpillés (ful) du Sénégal au Tchad, des zones sahéliennes aux hauts plateaux du Nord de la Nigeria et du Cameroun.

   On ne peut pas considérer le fait de parler la langue peul comme un critère pour reconnaître un Peul authentique, puisque les Toucouleur
ont la même langue, ainsi que de nombreux Africains, anciens vassaux des Peul. Par contre, certains Peul, assimilés par d'autres ethnies, ne parlent
plus leur langue (ex. les Kassonké, Peul du Birgo (kita), les Diwé en Guinée). Bien que d'origine hamitique, ils parlent maintenant une langue négro africaine très proche du wolof et du sérère. C'est pourquoi l'historien voltaïque Joseph Ki Zerbo considère que la « foulanite » constitue plutôt une
caractéristique culturelle, comme pour les autres peuples négro africains leur entité «tribale».

   Tous les Blancs, les Européens, comme aussi bien les Berbères, les Arabes, les Maure, et certains Peul sont appelés « Rouges » par les Noirs soudanais (hommes rouges, païens rouges, oreilles rouges). Les Peul disent eux mêmes « pullo ko bodedyo », le peul est rouge. Ceux qui n'ont que la
langue poular en commun avec les Peul (Rouge) se qualifient de halpular, c'est à dire de poulophones, comme les Toucouleur qui parlent un peul réformé.
On évalue à plus de huit millions l'ensemble de ce groupe ethnique réparti sur plusieurs pays¨... (Lire la suite)

http://historia-mundi.forumculture.net/t47-senegal-les-peuls

* La photo ci-haut représente  une maman du village de Ndiaguiène. (Voir message précédent)

 Pégé