Salut à tous,

Tabaski   Le sujet développé aujourd'hui, fait appel, dans mes souvenirs, à l'odorat. la vision, et le goût car la Tabaski, comme vous pourrez le constater  en prenant connaissance de cette grande fête chez les musulmans, et des diverses étapes qui la composent. 

Du site Sénégal-Online.com : La Tabaski !

   ¨La Tabaski ou fête de l'Aïd-el-Kebir plus connue sous le nom de "fête du mouton", est définie dans le Coran comme une fête lors du pèlerinage à la Mecque.  Ainsi, tous les musulmans  fêtent-ils l'événement ensemble à défaut d'être à la Mecque. La date est fixée  selon le calendrier lunaire, qui tourne par rapport au calendrier grégorien. L'islamisation  précoce du Sénégal,  dès le XIème siècle,  a imposé un nouveau calendrier ; original dans le monde musulman, les fêtes musulmanes ont des noms wolof : c'est le cas de la Tabaski. Dès le XVIIème siècle, c'est à cette date que les nobles du royaume du Kajoor viennent saluer  le roi (Damel) ou le déposer comme pour le despote Dauda Demba ; plus tard, nom de Tabaski s'est étendu à toute l'Afrique de l'Ouest avec la colonisation¨... (Lire la suite)

http://www.senegal-online.com/francais/histoire/religions/tabaski.htm

--------------------------- 

tabaski2011-3386

Du site Senego :Chaque partie du mouton de Tabaski et même la corde qui a servi à l’attacher, ont des vertus médicales », selon un religieux !

   ¨ Le guide religieux, Serigne El Hadji Malick Guèye, vient de publier un livre intitulé  »Les extraordinaires bienfaits qu’on trouve dans le mouton de Tabaski ». L’auteur de ce livre donne des indications sur l’utilité médicale de chaque membre du corps d’un mouton égorgé en guise de sacrifice, le jour de la fête de Tabaski.

« Chaque partie du mouton a une importance toute particulière, qui mérite d’être expliquée, afin que toutes les familles puissent en profiter », a dit M. Guèye qui a récemment présenté ce livre à des journalistes. Ainsi, a-t-il indiqué, même la corde ayant servi à attacher le mouton et le couteau avec lequel on l’a égorgé ont des vertus médicales. Il déclare avoir écrit et publié le livre pour « permettre aux Sénégalais de profiter des possibilités extraordinaires qu’offre le mouton de Tabaski ». Serigne El Hadji Malick Guèye dit tenir de tels « secrets » de son père¨... (Lire la suite)

http://senego.com/religion/chaque-partie-du-mouton-de-tabaski-et-meme-la-corde-qui-a-servi-a-lattacher-ont-des-vertus-medicales-selon-un-religieux_57531.html

--------------------------

   Dans la première photo, ci-haut, l'on peut voir une grande quantité de moutons dans un parc situé non-loin de ma demeure, et veuillez croire que les bêlements de ces pauvres bêtes sachant bien instinctivement leur sort prochain, n'étaient pas de tout repos pour mes oreilles sensibles à ces plaintes, mêmes animales, qui parvenaient lors de ma présence localement.

   On m'a laissé dire que beaucoup de Sénégalais s'endettaient pour le restant de l'année en se sentant obligés, par la foi qui les anime, et l'effet d'entrainement que peut causer une religion... mais que ce problème était en partie compensé par la joie de partager un repas de la Tabaski avec sa famille, ses amis et même des étrangers comme moi.

   En effet, durant cette journée toute spéciale, mon gardien, malgré sa nombreuse famille, est venu bien  humblement cogner à ma porte, et tout heureux de m'offrir un plat de mouton, accompagné d'une sauce à base d'arachides broyées et possiblement de riz... Onctueux, et pour un palais peu habitué, une viande qui n'a pas eu le temps de vieillir, je dois vous avouer bien sincèrement que je n'ai pu compléter le contenu, sans l'avouer à mon donateur, bien évidemment.

      Et pour faire bonne mesure, quelques temps plus tard, ma bonne m'apporte gentiment un même genre de contenant, et une préparation en tout point semblable...

--------------------------

Du site Saint-Louis du Sénégal : La Tabaski, la grande réunion des familles autour du mouton !  

tabaski2011-3562

   ¨C’est la plus grande fête du calendrier musulman: l’Aïd el-kebir qu’on  appelle au sud du Sahara Tabaski a été célébré, au Sénégal, ce lundi 7 novembre  quand la Umma musulmane partout ailleurs se remettait de son orgie de moutons  du dimanche 6 novembre. En une seule journée, près de 500 000 moutons ont été  sacrifiés pour commémorer le sacrifice d'Abraham (Ibrahim sous nos latitudes).  Une fête qui est aussi l'occasion de se réunir en famille.

   A quelques jours de la Tabaski, dans les rues de Saint-Louis,  l'ambiance se faisait déjà sentir : le marché de Sor est bondé, places et  terrains vagues envahis par les béliers et moutons notamment près du village  artisanal, juste devant le cimetière de la ville; et les tailleurs sont débordés  par le travail... C'est la ‘fête du mouton’ qui se prépare ! La famille Diallo,  résidant à Sor Diagne, tente de s'organiser à l'avance, comme de nombreuses  familles sénégalaises : confection de nouveaux habits, achats de nourriture et  de boissons sucrées, nouvelles coiffures¨... (Lire la suite)

http://www.saintlouisdusenegal.com/tabaski.php

Pégé