Salut à tous,      senegal_insolite_the_ataya

   Dans ce dernier volet relatant mes petites aventures en Suzuki, et tout probablement l'un des derniers messages de mon aventure au Sénégal, j'aimerais revivre avec vous quelques courtes images qui ont marquées davantage ma mémoire...

   Comme cette dame qui sort de sa case, un tout petit bébé dans les bras, pour nous expliquer tout gentiment qu'elle a accouché la veille de ce joli poupon, et que son mari, étant parti travailler dans les champs, elle doit continuer à accomplir ses tâches journalières, et ce,malgré sa grande faiblesse et la chaleur accablante du moment... tout en conservant un beau sourire et demeurant optimiste face à la vie !

  senegal_insolite_ombre En arrivant dans un tout petit village, de la fumée s'élève au dessus de la couverture végétale, les gens courent, qui avec un petit plat d'eau, quelques autres avec des sacs de jutes, d'autres avec un genre de grand balai fait de branches, essayant d'éteindre le feu qui se propageait sur le toit en paille d'une case. Nous nous arrêtons évidemment, et aidons ces braves gens en faisant la chaîne pour apporter de l'eau, et heureusement, après quelques minutes de travail accéléré de tous, ce début d'incendie est maîtrisé, au grand soulagement des villageois car les autres cases à proximité auraient pu y passer également.

   Et l'image de cet âne, attaché à un poteau, tout décharné, le corps remplie de plaies où pullulent un nuage de mouches, attendant avec résignation une mort certaine et éminente... Image de tristesse, même pour un animal, car montrant cette fin malheureuse après avoir sans doute fourni toute sa vie un travail dur et épuisant,..

   Lors d'une visite de travail dans la région de Dakar, la saison des pluies étant exceptionnellement forte,certains quartiers où j'avais à circuler étaient tellement inondés que l'eau atteignait le niveau du moteur du petit camion, et je craignais fort de tomber en panne parmi les détritus qui flottaient, et la perte de repères pour recevoir de l'aide... Mais ici encore, la chance m'accompagnait et je retrouvai avec joie un chemin plus acceptable !    senegal_insolite_vautours

   Dans certains villages où les jeunes étaient particulièrement nombreux, ils semblaient m'attendre car dès que je me pointais aux abords de ces villages, ils étaient nombreux à m'accueillir, sachant que j'avais ma petite marionnette à leurs présenter, et de la fenêtre de mon camion, je la faisais ¨parler¨, faire des pirouettes, au grand plaisir de ces jeunes... un plaisir renouvelé, autant pour eux que pour moi.

   Puis, je sortais mon ¨freesbee¨, et pendant plusieurs minutes, on se l'échangeait, et moi, de temps en temps, je simulais que je l'avais reçu trop rapidement, me faisant tomber à la renverse... les faisant éclater de rire !

   Dans un village, une fois par moi, on procédais à un genre de cagnotte où, de la menue monnaie accumulée par plusieurs villageoises était dévolue à l'une d'elle, à son grand plaisir de pouvoir disposer d'un petit revenu supplémentaire pour la famille.

   Lors de mon départ, dans un village nommé Keur Abou Dia, petit village sympathique, tous étaient venus me saluer une dernière fois, et à un moment donné, je me mis à appliquer des petits motifs auto-collants sur le front des jeunes... ils en redemandaient, mais les adultes en voulaient également... et à mon départ, tous, jeunes et adultes avaient un petit auto-collant sur le front, et un grand sourire aux lèvres !

  senegal_mosquee_touba_1 Enfin, dans un autre village, on m'avait réservé une surprise toute spéciale... en effet, on avait loué un chameau, très rare car presque tous disparus lors du conflit avec la Mauritanie voisine, et je fis donc ma première et unique ballade de ce genre de véhicule, presqu'autant cahotant que mon Suzuki...

   Des villageois sympathiques, chaleureux, simples, et remplis d'une sagesse qui m'a marquée, même après plusieurs années, et dont le souvenir ne s'effacera jamais de ma mémoire...

Pégé